Siège de la COPAMO - Communuaté des communes du Pays Mornantais

Copamo sait être économe et esthétique

Dessiné par XXL Atelier*, le nouveau siège de la Copamo – communauté de communes du Pays mornantais -, à Mornant (Rhône), émerge discrètement entre vignes et forêts, dans un amphithéâtre de verdure, au cœur du parc du Clos Fournereau, face au parc Saint-Agathe.

Après un an et demi de travaux, le bâtiment a été livré en novembre 2016. L’édifice public, ramassé et efficace, joue la carte de l’élégance, avec ses murs rideaux, ses fines colonnes blanches, ses formes cubiques asymétriques dialoguant entre elles (pour les services) et sa salle du conseil originale. « L’idée est de conserver les transparences visuelles sur le parc », explique l’architecte Fabien Jallon, tout en anticipant, d’un point de vue esthétique, la future piscine. Près de 70 % des toitures sont végétalisées. L’ensemble de la structure s’aligne sur la voie de desserte, créant une nouvelle entrée de ville.

Un auvent d’acier laqué, soutenu par des poteaux de béton, relie les bâtiments administratifs, plutôt sobres, et la salle du conseil, plus inédite, et laisse un passage vers les espaces naturels. Une résille métallique cuivrée forme l’armature de la salle du conseil, vaste de 210 m2 et de forme ovoïde. L’idée est d’évoquer une botte de paille généreuse, faisant écho à l’identité agricole du territoire. Modulable, cet espace peut accueillir jusqu’à 41 élus et offre des possibilités de projection sur grand écran. Des baffles multicolores sont accrochés au plafond. Par souci d’acoustique, les murs sont habillés d’un lattis en bois sous lequel se glisse une isolation de laine de verre et un feutre. Un espace restauration, un hall, des vestiaires et un accueil ont été aménagés.

Édifice, résolument environnemental, labellisé RT 2012 et BBC

Au niveau énergétique, il est alimenté par une chaufferie à gaz, avec une distribution par centrale de traitement d’air à double flux. L’éclairage est assuré par des leds en extinction-allumage. Si le rez-de-chaussée du bâtiment administratif est en béton, le reste est constitué d’une ossature en bois, recouverte d’un bardage de métal autonettoyant. Pourquoi ce choix du bois ? Pour son excellent bilan carbone (facultés de stockage du CO2), ses qualités thermiques et sa pérennité (issu de forêts gérées durablement), insiste le maître d’ouvrage. L’utilisation de matériaux naturels permettra par ailleurs un démontage facile du bâtiment lorsqu’il sera en fin de vie. Le projet a exigé une lente gestation : le nouveau pôle de services de la Copamo « date de 2001 », rappelle son président, Thierry Badel. L’abnégation paie : en septembre 2016, la réalisation a été lauréate de la catégorie « architecture » des Trophées des maires du Rhône, organisées par le quotidien Le Progrès.

La gamme Pazco® (coloris gris antique) de Profils Systèmes habille largement le bâtiment – quelque 520 m2 de menuiseries aluminium ont été installées – une centaine de châssis courants, portes d’accès, sas d’entrée avec portes automatiques… Fabricant-installateur : Compagnie Vosgienne d’Isolation (CVI). « C’est un projet qui sort de l’ordinaire d’un point de vue esthétique, souligne Christian Mouchon, chargé d’affaires de l’agence lyonnaise de CVI, qui travaille à 80 % en fourniture et pose sur chantier. Les agents sont satisfaits du confort thermique apporté. » La pose des menuiseries « a duré trois mois, explique-t-il. Il y a eu un gros travail de conception-réalisation avec les lots ossature bois. Il a fallu intégrer nos ouvrages standards et aussi des grandes façades, imposantes au niveau technique ». Ce qui a nécessité des conceptions d’ensembles vitrés, de 10 à 11 mètres de large et 3,5 mètres de haut, au 1er étage – sortes de pignons vitrés, avec des retours en zinc.

Pour l’étage, « nous avons beaucoup échangé avec le façadier. Nous devions tenir compte du zinc revenant sur nos ouvrages, pour que ce revêtement s’accroche contre nos fenêtres ». Autre difficulté : la pose de châssis fixes en plan incliné, pour la salle du conseil. La verrière aluminium (gamme Tanagra® de Profils Systèmes) enveloppant cette salle (7 mètres de long sur 3,6 mètres de large) a demandé une étude de charges. Une trémie a été créée pour opérer la liaison entre la verrière et la toiture-terrasse. XXL Atelier, CVI et les concepteurs de l’ossature bois (Charpente Martigniat, Firminy – 42) ont travaillé main dans la main pour trouver les solutions. »

Un mot sur Profils Systèmes ? « Nous sommes un gros consommateur d’aluminium chez eux ! En tonnage, nous figurons parmi leurs gros clients. Ils sont à l’écoute des entreprises et ouverts d’esprit. Sur des chantiers particuliers, ils peuvent créer certains profilés spécifiques », se félicite Christian Mouchon.

* L’agence d’architecture XXL Atelier emploie 30 salariés à Saint-Étienne, Lyon et Paris, pour un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros. Les équipes pluridisciplinaires (logements, tertiaire, industriel, bâtiments publics à usage scolaire, administratif, socioculturel ou sportif) excellent dans la haute qualité environnementale et les bâtiments à énergie positive.

 

 

 

REPÈRES
Architecte : Fabien Jallon
Montant des travaux : 2,46 millions €
Surface bâtie : 1650 m2
Volume total de bois dans l’ouvrage : 157,33 m3
Fabricant-installateur : CVI – Saulxures/Moselotte (88) Fabricant Certifié Profils Systèmes
Co-traitants : C2 Economie (économiste), Betrec (bureaux d’études techniques), Seitt, Acouphen
50 bureaux peuvent accueillir 80 agents
3 salles de réunion, 1 bureau information jeunesse, 1 espace économie-emploi-formation, 1 salle multimédia-formations…
Gamme Menuiseries : Fenêtres et portes Pazco® Verrière Tanagra®
Couleurs : RAL 7021, Gris antique Terra Cigala®
Photos : Richard Sprang

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.