résidence nous cinq en Guadeloupe

Résidence Nou Cinq en Guadeloupe, un havre de paix tout en transparence

C’est l’histoire d’une famille de Marie Galante qui souhaitait se doter d’un pied à terre à Pointe à Pitre, afin de pouvoir faire une halte en route ou de retour de la métropole. Faustin Plumain et quatre autres membres de sa famille ont ainsi donné naissance à Nou Cinq au Gosier, ville limitrophe de Pointe à Pitre.

« Quand l’avion arrive trop tard ou trop tôt, on est obligé de dormir sur place, car il n’y a plus de bateau pour rejoindre l’île de Marie-Galante », raconte Faustin Plumain, infirmier en région parisienne. Il y a bien sûr le petit appartement d’une tante qui travaille à l’hôpital de Pointe à Pitre, mais ce n’est pas satisfaisant.

Alors la famille élabore le projet de faire naître cette maison. De fil en aiguille, après plusieurs années et beaucoup de concertation, la rencontre avec l’architecte Christian Nancey et des artisans sur place, les travaux vont finalement commencer en 2012.

 

Cette maison doit avoir le côté accueillant d’une maison de famille mais est conçue dès le départ comme une maison d’hôtes, que tient d’une main ferme et chaleureuse la maman de Faustin. Ainsi le plan est partagé en deux parties bien distinctes : le côté nuit et le côté jour.

Quatre chambres côté nuit, dotées chacune d’une salle de bain avec douche à l’italienne ; un vaste espace ouvrant sur la terrasse et la piscine pour le côté jour. Entre les deux, un jardin dont la vocation est de fournir une canopée entre les deux espaces pour rappeler la nature environnante, et apporter de l’ombre et un peu de fraîcheur. Autre particularité : le terrain retenu est une ravine et présente ainsi une grande déclivité.

« On a dû s’adapter au terrain, très en pente, et au départ presqu’ inaccessible. L’autre contrainte était sa taille : nous devions utiliser toute la surface du terrain et donc le remettre à plat », explique Christian Nancey, l’architecte du cabinet Manh & Nancey, basé à Paris, qui a dessiné la maison. C’est ainsi que le jardin, situé entre les deux bâtiments, est devenu un espace à part entière, intégré dans la circulation entre les différentes parties. La demeure est ainsi ouverte de toute part vers les espaces naturels : le jardin ou la vallée.

D’où la nécessité, pour maintenir cette idée de transparence, d’utiliser de vastes ouvertures. L’entreprise Métalu, qui emploie 22 personnes à Baie-Mahault, aux portes de Pointe-à-Pitre, a su puiser dans le catalogue Profils Systèmes afin de répondre à ces exigences. « Nous avons utilisé les jalousies de la gamme Trinidad, afin de permettre une aération satisfaisante tout en sécurisant les ouvertures, détaille Jean-Paul Gete le patron de Métalu.

Pour les chambres, nous avons choisi des coulissants aluminium à galandage de la gamme Furio, avec la taille maximum pour les vantaux afin de maintenir le plus de transparence possible. Pour la partie jour, ce grand espace est éclairé grâce à de grandes baies fixes associées à des vantelles en bois. »

 

La maison qui s’étage sur 7 ou 8 niveaux du fait de la déclivité permet à la fois intimité côté nuit, et vue dégagée côté jour : la pente ouvre des vues pour toutes les pièces de la maison.

L’idée de l’architecte était aussi d’éviter de tout climatiser, et d’utiliser au maximum la ventilation naturelle, à l’image de l’architecture créole traditionnelle. « Ce sont des principes courants dans l’architecture traditionnelle et qu’il faut savoir réinterpréter pour des constructions modernes », indique Christian Nancey.

Une transparence qu’apprécie le propriétaire qui souligne la beauté des jeux d’ombre et de lumière que créent ces grandes baies associés aux vantelles de bois.

Les gammes froides de Profils Systèmes ont été largement suffisantes afin de fournir la matière nécessaire à la réalisation de ce projet. Jean-Paul Gete souligne l’importance de la présence du dépôt Profils Systèmes Guadeloupe, qui a fêté en 2017 ses 10 ans de présence, pour répondre à ce type de chantier.

« Ce n’est pas un chantier compliqué, mais le fait de pouvoir avoir les menuiseries couleur au même prix que le blanc a été un avantage sur un chantier comme celui-là, complète Jean-Paul Gete, de Métalu. 90% de nos concurrents appliquent un surcoût sur la couleur. De même, obtenir des profilés couleur en moins de huit semaines en Guadeloupe, c’est un délai quasiment imbattable ».

Le chantier, qui aura duré plus de deux ans, a accueilli ses premiers visiteurs début 2015. Un peu plus de deux ans plus tard, les Vergerolle et les Plumain sont satisfaits du résultat et la maman veille à ce que les hôtes soient accueillis comme des membres de la famille. « Le fait d’avoir cette grande salle nous permet de proposer une table d’hôte, de partager des moments, au petit déjeuner ou quand les hôtes reviennent d’excursions », raconte Faustin Plumain. Malgré tout, la maîtresse de maison est très exigeante sur la qualité de l’accueil. « Elle a élevé entre 5 et 8 enfants tout au long de sa vie, et elle est implacable sur la tenue du lieu », ajoute-t-il. Un projet étudié pour être fonctionnel et qui se révèle aussi un véritable havre de paix pour des vacances au soleil.

 

Résidence Nou Cinq
Chambres d’hôtes. Route de Bernard, Mare Gaillard 97190 le Gosier

 

REPÈRES
Architecte – Maitrise d’œuvre : Christian Nancey, Cabinet Manh & Nancey manhnancey.com
Architecte collaborateur : Vincent Peyret
Localisation : Gosier
Surface terrain 728 m2
Surface habitable 240 m2
Budget : 600 000 € HT
Menuiseries aluminium : Profils Systèmes, gammes Furio, Flamingo, Trinidad
Fabricant Installateur : Métalu – Guadeloupe
Photos : Aurélien Brusini

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.