hotel rif maroc

L’hôtel Rif, coup d’envoi du réveil de Nador

Situé à l’angle de l’avenue Youssef Bentachafine et La Corniche, ce nouvel hôtel Rif (Mercure), est en fait une reconstruction – plutôt une métamorphose – de l’ancien. Porté par la Société Hôtellerie Nador (SHN) et la CGI (Compagnie générale immobilière), filiales de la CDG Développement, l’hôtel RIF prolonge la corniche maritime, avec deux bâtiments parallèles de cinq étages. Dans l’intervalle, vient se nicher un espace vert paysager.

Premier acte de la restructuration de la Corniche et de la viabilisation du site touristique Mar Chica, « Le Rif » mobilise pas moins de 43 millions de dirhams d’investissements. L’édifice, dessiné par l’architecte marocain Taoufik El Oufir (Rabat), est bordé de bassins et de palmiers. Les quatre étoiles du « Rif » mixent une évidente vocation touristique, avec une dimension business.

L’hôtel RIF est scindé en deux parties, dont une résidence immobilière pour la promotion touristique de 84 appart-hôtels, la plupart étant exploités en gestion locative par la société Hôtels et Resorts of Morocco (HRM), une filiale de CDG. La HRM est spécialisée dans le développement de projets hôteliers structurants intégrés – cadre d’hébergement pour les clients, conditions de travail pour le public interne, outils de production à travers des offres aux standards internationaux.

L’édifice longeant la côte Marocaine, déploie 123 chambres, 16 suites, un business center, des restaurants, un piano-bar, une discothèque, des commerces, un centre de spa et fitness à proximité des deux piscines (l’une couverte, l’autre extérieure), des salles de séminaire, un mini-palais des congrès, des salles de jeux et un club enfants. Il s’intègre au parcellaire et à la morphologie hérités de la cité espagnole : damier de pare-soleil menuisés ou maçonnés, claustra géométrique aux allures de moucharabieh.

Une réussite architecturale

Audace géométrique, pureté des lignes, articulation fonctionnelle des différents espaces intérieurs : cet hôtel Mercure flambant neuf est une réussite. Le défi de l’entrée dans le 21ème siècle est relevé ! « On remarquera le rythme visuel imprimé par les menuiseries aluminium bleues foncées de Profils Systèmes, lesquelles font écho à la mer », souligne Taoufik El Oufir.

Voici les principes qui ont présidé à la conception du projet : qualité architecturale, développement durable, valorisation du site, maîtrise du coût global. Naturellement, « le confort acoustique et visuel joue un rôle important », rappelle l’architecte. Les gammes de Profils Systèmes participent enfin, par leur qualité thermique, à la performance énergétique de l’hôtel Rif.

La priorité reste l’optimisation des surfaces et une recherche de fonctionnalité, d’ambiance et de convivialité des espaces internes. Le vaste hall d’accueil dégage ainsi une impression de standing et de modernité. Pour le plus grand bonheur d’Othmane Hannaoui, directeur des opérations à la CGI : « il faut oser et ne pas rester médiocre, pour que Nador assume son rôle de locomotive pour toute une région en plein essor économique. Avec l’hôtel Rif, nous voulons créer un effet d’entraînement urbain, moderne et futuriste. »
Grâce à ces qualités architecturales et sa rationalité, le complexe hôtelier fait figure de modèle à suivre pour les futurs investissements touristiques dans la région.

Hôtel Rif : Un projet d’ensemble

Il n’y pas qu’Agadir et Marrakech au Maroc ! La volonté du gouvernement marocain est de mettre en valeur le tourisme sur la côte nord-est de la Méditerranée, où sévit le trafic de la drogue. D’où le projet de complexe touristique à Nador (130 000 habitants), dont l’hôtel Le Rif est la première pierre. Ce plan d’aménagement mobilisera au total 273 millions de dollars. A la baguette : le groupe CDG développement, via la Société Hôtelière de Nador (SHN), assistée par la CGI, en tant que maître d’ouvrage délégué. Nador est tout proche de la frontière avec l’Algérie (70 km). L’autre grande ville du nord-est marocain est Oujda.

Repères
Architecte : Taoufik ELOUFIR, Rabat
Fabricant installateur : Aluminium du Maroc – Saint Gobain Grenson et Perfettini
Gammes menuiseries et couleurs : série Furio® Pureline et Série Vento Vec en Terra Cigala® Bleu Antique
Photos : Jean-Claude Laffitte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.